1,2K partages

10 inventions françaises qui ont révolutionné le monde

La France, ce n’est pas que la baguette et le Beaujolais nouveau : c’est aussi dix grandes inventions qui ont bouleversé l’histoire et qui font partie de notre quotidien aujourd’hui. De quoi mettre au tapis les Steve Jobs & Co.

La bicyclette

Vélocipède, bicycle, pédivelle : le vélo a porté bien des noms. En 1861, le serrurier Pierre Michaux invente le système de pédales (un vélo sans pédales c’était un peu comme un clavier sans touches). C’est un véritable succès en France, et les premières courses et clubs de vélocipèdes apparaissent.

Le Champagne

On se doute bien que c’est français, puisque personne ne sait en faire ailleurs ! Le Champagne est né en l’an 1114, chez les moines champenois. Mais ce n’était pas encore le champagne qu’on connaît aujourd’hui : il était rouge et non effervescent.

À l’origine, l’effervescence d’un vin était considérée comme un défaut de fabrication. Tenter de retrouver le premier mousseux est donc aussi irréaliste que de rechercher le premier vin bouchonné ou oxydé.

Le braille

C’est le jeune Louis, âgé de 15 ans et prématurément aveugle, qui invente les fameux caractères toujours d’actualité aujourd’hui. Jusqu’en 1824, les enfants apprenaient à lire sur des lettres reliées à l’aide de fils de cuivre pressés. Imaginez un peu le poids d’un livre . . .

Le soutien-gorge moderne

Le soutien-gorge est une création française : il a été inventé par Herminie Cadolle en 1889 et présenté lors de l’exposition universelle de Paris sous le nom de « Bien-Être ». Ce premier modèle était un simple corset coupé en deux sous la poitrine pour être plus confortable.

La photographie

Les tout débuts de la photo viennent bien de chez nous : Joseph Nicéphore Niépce parvient à créer une boîte pour fixer des images de qualités moyennes sur une plaque d’étain recouverte de bitume de Judée (oui, ça devient technique). La première photo de l’histoire est prise en 1826 :

L’automobile

Après le vélo et plus tard le TGV, il faut croire que les inventeurs français s’illustrent en matière de transport (flemmards, nous ?). En 1771, l’ingénieur militaire Joseph Cugnot invente le premier véhicule automobile, à vapeur bien sûr.

La machine à calculer

Blaise Pascal est l’inventeur de la machine à calculer. Initialement dénommée machine d’arithmétique, elle devint roue pascaline puis enfin pascaline. C’est en 1642 qu’il en conçut l’idée, voulant soulager la tâche de son père qui venait d’être nommé surintendant de la Haute-Normandie par le cardinal de Richelieu et qui devait remettre en ordre les recettes fiscales de cette province ; elle permettait d’additionner et de soustraire deux nombres d’une façon directe et de faire des multiplications et des divisions par répétitions. Des générations de matheux et non matheux lui rendent hommage.

Le parapluie pliant

Jean Marius invente le parapluie pliant en 1705 : il se repliait en trois parties et tenait dans une poche. Vous noterez que trois siècles plus tard, personne n’a trouvé plus ingénieux pour se protéger de la pluie.

Le premier micro-ordinateur

Toujours nous ! Le premier ordinateur « personnel » est inventé par le français François Gernelle. Il a vite été supplanté par Apple, mais que ça ne nous empêche pas de nous attribuer un certain crédit.

RETROUVEZ TOUTE NOTRE ACTU FRENCHY !