Vous aimez ?

Les 10 collections les plus déjantées !

Vous vous souvenez de votre collec’ de timbres à peine entamée ou de l'herbier que vous n'avez jamais terminé ? Certains ont eu d’autres idées un peu plus farfelues ! On a rassemblé les collections les plus délurées, loufoques, et un peu encombrantes qu’on a déniché sur la toile. Certaines nous filent même un peu la trouille. . .

L’appertophilie : collectionner les ouvres-boîtes

Si vous boudez ce petit objet plein d’ingéniosité en le laissant trainer dans le tiroir de la cuisine depuis 15 ans maintenant, d’autres on décidé de lui redonner une place de choix en collectionnant l’ouvre-boite sous toutes ses formes.

L’oologie : collectionner les coquilles d’oeufs

Attention, il ne faut pas le confondre avec les dolophilistes, qui amassent tout ce qui es relatif aux oeufs. L’oologiste lui ne conserve que les coquilles ! Pourquoi ? Ça on aimerait bien savoir !

L’émétoaérosagophilie : collectionner les sacs à vomi (non utilisés)

Sûrement l’une des collections les plus déroutantes. Et pourtant, collectionner les sacs à vomi est le dada de Niek Vermeulen, qui a réussi à amasser près de 6 290 sacs pour mal de l’air de 1 191 compagnies aériennes différentes et près de 200 pays.

Lincudinophilie : collectionner les enclumes

Et pourquoi pas tiens ? C’est sympatoche les enclumes et surtout, c’est très utile si l’envie nous prend de forger deux ou trois babioles. Bon en revanche c’est pas fastoche à transporter comme collection.

La cucurbitacie : collectionner les étiquettes de melon

melon

C’est un peu comme quand on enlevait les étiquettes des pommes pour les coller sur nos voisins à la cantoch’, sauf que la, c’est exclusivement avec des melons, et surtout, le cucurbitaciste les garde précieusement. . .

La nanomanie : collectionner les nains de jardins

Parfait pour mettre à l’aise vos amis quand vous les invitez à dîner ! Vous pouvez même vous spécialiser et devenir nanipabullophile, un collectionneur de nains de jardin exclusivement à brouette.

Collectionner les étuis à parapluie

Nancy Hoffman possède la plus grande collection d’étuis à parapluie avec 730 pièces uniques. Mais le parapluie alors, il devient quoi ?

Collectionner les cônes de circulation

David Morgan peut se vanter d’avoir la plus grande collection de cônes de circulation du monde. Bien qu’il ne dispose « que » de 137 cônes différents, c’est environ les deux tiers de tous les modèles jamais fabriqués. Ça fait un paquet de cornets orange !

Collectionner les gratte-dos

Pour avoir une collection vraiment originale, il suffit seulement d’un peu d’imagination. Pourquoi collectionner les pin’s, quand on pourrait collectionner des gratte-dos ? Manfred S. Rothstein l’a bien compris, ce dermatologue possède 675 gratte-dos de 71 pays différents.

Collectionner les processeurs d’ordinateur

Les timbres ? Dépassé ! A l’heure du digital, il faut vivre avec son temps ! Et quand les mails ont pris le dessus sur les enveloppes, quoi de plus normal que de collectionner des processeurs d’ordinateurs ?

Et vous, c’est quoi votre collec’ ?

DECOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !