127 partages

Interview de Baptiste et Robin – fondateurs du studio Bengale

Nous avons rencontré Baptiste et Robin, les fondateurs de Bengale, un studio de création très prometteur ! Ils nous parlent des projets qui les ont touchés, des valeurs qui les animent dans leur travail et de leurs missions au quotidien !

S’il y a encore beaucoup à parcourir et que cela s’annonce difficile sur le marché parisien, nous décidons de conserver notre façon de travailler et nos valeurs : la proximité, le partage, l’intimité et la simplicité.

Parlez-nous de votre studio ! Pourquoi le nom « Bengale » ?

Bengale est un jeune studio de création, né à Paris en 2016. Nous nous adonnons à la conception et à la production de projets visuels qui rassemblent et utilisent : notre créativité, une approche cognitive, la réalisation vidéo, la photographie et enfin des amis et collaborateurs talentueux.

On se connaît depuis 13 années maintenant et depuis ce temps, nous avons toujours partagé le goût de l’image. Lycéens nous filmions des conneries pour se marrer autour de projets vidéo. On s’est tous les deux spécialisés, Robin en réalisation, Baptiste en Photographie.

Mais il y a autre chose qui nous réunit : le goût du voyage. Et pas celui qui nous mènerait à Ibiza ou à New York pour siroter des cocktails ou encore se caler dans un coffee shop de Brooklyn. On parle ici d’aventures en Equateur, Inde, Colombie, Laos, Cambodge ou encore au Rwanda. . . Avec comme idée principale de s’éloigner de notre monde pour s’imprégner de nouvelles couleurs.

Chacun de notre côté, nous avons essayé de se faire plaisir un maximum, sans jamais avoir pu partir ensemble. En revanche, des plans sur la comète, on en a fait ! Un en particulier : partir explorer le plus grand delta du monde, là où le fleuve sacré du Gange se jette dans l’océan Indien. Nous sommes plus qu’attirés par les richesses de ce lieu : les espèces animales endémiques, la puissance de l’eau, et enfin, le plus impressionnant cimetière de bateaux géants, là où de petites mains démantèlent les plus grands cargos du monde. Une région extraordinaire où se mêlent la beauté d’un écosystème unique et la dégénérescence de la société moderne.

Mais on s’est très vite fait rattraper par la vie, par le monde qui avance, alors on a continué nos études chacun de notre côté. Nous ne sommes, à ce jour, toujours pas allés réaliser notre rêve, alors on le garde en tête et on se met un post-it quotidien… Le nom de notre studio : Bengale ! Mais on vous promet plus qu’un post-it dans un avenir proche.

Nous avons comme principe de rester curieux.

Qui se cache derrière Bengale ? ​Comment vous répartissez-vous les rôles ?

Robin de Corbière et Baptiste Glorion. Deux jeunes entourés d’une super bande de potes !

Robin c’est le geek, l’homme de technique qui maîtrise l’image en mouvement et le montage vidéo. Il s’est formé à Los Angeles, d’abord en réalisation, puis en production chez Lionsgate. Il est amoureux de son Mac Book et sa caméra !!

Baptiste est le commercial, celui qui raconte l’histoire, rassure l’équipe et gère la photographie. Il s’est formé en Grande école et a appris la photographie sur le terrain. Lui est amoureux du monde et de ses appareils argentiques !!

Vous bossez avec quel genre de boite ?​

On travaille principalement avec des marques, des associations et des artistes. Nous proposons à nos clients une approche « transmédia » comprenant photos, vidéos et direction artistique. Cela s’applique, par exemple, pour des projets modes comme avec le Slip Français ou encore musicaux avec le groupe Superjava. Par ailleurs, nous visons surtout de jeunes espoirs pour pouvoir les accompagner dans leur développement et poser les bases d’une relation sur le long terme. L’idée de graviter sur différents types de productions nous plait énormément, qu’ils soient artistiques ou commerciaux, dans le but ne pas s’enfermer. Nous avons comme principe de rester curieux.

Notre vision a pour fondement que chaque partie se sente concernée par le projet, s’implique dans sa réussite et trouve son compte dans le résultat.

Comment vous entourez-vous au quotidien ?

Nous avons la chance d’être entourés de gens talentueux que nous aimons et avec qui nous avons grandi pour certains : musiciens, graphistes, réalisateurs, photographes, directeurs artistiques, comédiens… L’idée de garder une relation d’amitié, même dans le travail est importante pour nous.

Notre vision a pour fondement que chaque partie se sente concernée par le projet, s’implique dans sa réussite et trouve son compte dans le résultat.

S’éloigner de notre monde pour s’imprégner de nouvelles couleurs.

Avez-vous un projet qui vous a particulièrement marqués ?

L’année dernière alors que nous commencions officieusement notre projet, nous avons eu la chance de partir en mission humanitaire au Rwanda avec l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Cette association est incroyable, on vous invite à aller faire un tour sur leur site : http://www.mecenat-cardiaque.org/

Nous avons réalisé pour eux un documentaire photographique et vidéo qui retrace les premiers pas de la collaboration entre le Rwanda et l’association dans la prise en charge d’enfants cardiopathes. Cette mission a appuyé notre choix de développement vers des projets qui sortent de l’ordinaire, plus aventureux, plus humains. On s’est éloigné des sentiers battus en se confrontant à une autre réalité. Ce pays nous a tout simplement épaté, on y retournera c’est certain ! D’ailleurs, on vous prépare une petite surprise dans les mois à venir.

Qu’avez-vous appris sur vous ou sur les gens en général depuis que vous entreprenez ? ​

On a appris qu’on était capables de réaliser nos envies. Nous avons aussi découvert qu’il existe un grand nombre de personnes qui ne misent pas essentiellement sur l’esthétique mais aussi sur le fond. La mise en place et la qualité d’un projet ne se jugent pas toujours au poids de la production, au prix d’une caméra, ou encore à la voiture du réalisateur ! S’il y a encore beaucoup à parcourir et que cela s’annonce difficile sur le marché parisien, nous décidons de conserver notre façon de travailler et nos valeurs : la proximité, le partage, l’intimité et la simplicité.

Que vouliez-vous faire quand vous étiez petits ?

Baptiste : Pirate, pour faire de la voile et la fête tout le temps !

Robin : Archéologue aventureux, comme Indiana Jones !

       

3 lieux/adresses que vous recommanderiez en France ?

L’île de Noirmoutier pour se reposer et s’inspirer !

Martin boire et manger, boulevard du temple, à Paris, notre salle de réunion préféré !

L’aéroport Charles de Gaule pour partir bien loin !

Quel est votre fromton préféré ?

LE ROCAMADOUR parce qu’il est doux, crémeux et s’améliore en vieillissant, comme nous !

DÉCOUVREZ BENGALE !