376 partages

Pourquoi on vous conseille de regarder « Cam Clash »

Faire réagir. Voilà l'objectif rondement mené de Cam Clash, l'émission dont on a envie de vous papoter aujourd'hui.

« Cam » pour « caméra »… cachée. « Clash », pour les échanges de points de vue bien houleux auxquels on assiste.

Balayez donc vos souvenirs de « prank » à la Jean-Yves Lafesse : ces caméras cachées-là secouent avec culot les mentalités et abordent des sujets bien plus corsés.

Incivilité, racisme, harcèlement… Voilà le genre de situations réelles auxquelles nous avons à faire face quotidiennement. Et ce sont ces formes de discrimination que souhaite pointer du doigt l’équipe de production en les interprétant avec des comédiens. Tout l’intérêt, vous l’aurez compris, est d’analyser la réaction des gens aux alentours et de confronter leurs opinions.

Les vidéos qui secouent

Avec des sujets tels que « Un pays de race blanche » ou encore « Ils insultent une femme ronde », le moins que l’on puisse dire c’est que Cam Clash ose. Le programme se risque à traiter de sujets sensibles et à se servir de l’actualité pour confronter les Français.

Et le résultat est là.

Bienveillantes, réconfortantes, courageuses… absurdes, injustes, maladroites. On assiste derrière nos écrans à un melting pot de réactions, toutes plus intéressantes les unes que les autres à étudier. Certaines nous ont laissés sans voix, indignés même, d’autres nous ont carrément émus aux larmes, comme cette jeune fille qui défendait du plus profond de ses tripes la portée de la mixité en France face à une comédienne tenant des propos racistes.

Et puis il y a le silence de certains.  Ceux qui se taisent ou qui donnent raison à demi-mot aux fauteurs de trouble parce que ça les arrange, pour qu’on les laisse tranquille, ou parce qu’ils se sont faits avoir par l’effet de groupe.

En plus de nous confronter à la réalité de nos différences, ce programme nous a fait prendre conscience à quel point il était important de réagir. Durant le visionnage de ces vidéos, on n’a pas pu s’empêcher de se demander « et moi qu’aurais-je fait ? » et même tout simplement « serais-je intervenue ? » Nos réponses ont été bien différentes après avoir regardé un épisode, nous avons une petite idée de ce que l’on aimerait faire maintenant : réagir, ne pas laisser faire.

Entendre les opinions oui, accepter l’irrespect non !

N’oublions pas que ces mises en scène sont fondées sur de réelles histoires. Elles sont en général racontées en début de programme par une personne ayant vécu la situation. On applaudit l’aplomb du programme et on vous conseille vivement de vous en imprégner !

Alors soyez citoyens, réagissez !

Retrouvez toutes les vidéos de Cam Clash ici.