1,2K partages

Comment reconnaître un Breton ?

Malheureusement, ils ne portent pas tous des tours blanches sur la tête. Mais pas de panique, on vous offre le guide pour repérer un Breton à mille lieues à la ronde. 

Le Breton aime le beurre

L’huile d’olive, connaît pas. Chez lui, on avale le beurre (salé, bien sûr) à la petite cuillère, et même les légumes, on les cuisine au beurre. Mais pas de conclusion hâtive, cela ne signifie pas que le Breton est gros.

Le Breton collectionne les marinières

Sa préférée est blanche avec des rayures bleues, mais il s’autorise des fantaisies : rouge, vert, noir, chez les femmes parfois un peu de rose. Le Breton ne voit pas Jean-Paul Gaultier d’un bon oeil : ce qui devait être l’apanage des Bretons se porte désormais partout, même dans le Sud !

Dans la série marinière, la marque préférée du Breton est Le Minor

Et surtout pas Saint-James, attention.

Le Breton est prêt à s’empaler pour vous prouver que sa région est la plus belle de France

N’allez pas lui parler d’ailleurs, de terres lointaines et exotiques : on n’a jamais rien fait de mieux que la Bretagne selon lui.

Le Breton a 20 cirés jaune et 14 paires de bottes dans sa maison

En plein été aussi, pour équiper ses amis qui sont venus sans imperméables. Et il adore vous faire porter ce sac-poubelle jaune qui vous donne l’air d’un canari détrempé. Mais c’est pour votre bien.

Le Breton adore vous glisser quelques mots de breton

À moins qu’il ne soit né là-bas, qu’il ait été à l’école là-bas, il n’en connaît généralement pas beaucoup mais les répète à l’infini.

Le Breton est excellent marin

Il parle un langage compliqué et batifole des nageoires dès qu’il se trouve sur son bateau.

Le Breton s’entoure de Bretons

bolbreton__030698500_1450_08042012

Gwenaëlle, Loïc, Nolwenn, Briac, Brieuc (oui, oui ça existe pour de vrai), Yann, Gaël … Le dénominateur commun étant souvent le tréma. Impossible de ne pas les reconnaître. En prime, fouillez leur habitation : si vous trouvez un bol affreux au nom de « Gwenaëlle », le doute n’est plus permis.

Le Breton boit du cidre, dans un bol

Et il trouve même ça bon : tant mieux, vous pourrez terminer votre bouteille de Condrieu tout seul pendant qu’il se siffle sa « bolée ».

Le Breton est marrant

Malgré son sourire béat sous le crachin humide, son ciré jaune, son bol de cidre et ses expressions bretonnes, le Breton est quand même un être humain sympa, qui ne demande pas mieux que de vous faire découvrir les beautés de sa région.

DÉCOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !