Vous aimez ?

Grandes chansons, petits secrets

Qu’elles fassent rire, pleurer, ou danser, toutes les chansons ont une histoire. Leur genèse varie, même si souvent, l'amour demeure la meilleure source d'inspiration. Duo mythique, chansons devenues cultes, textes personnels ou anecdotes : on revient sur la face cachée des paroles célèbres. 

«Je t’aime… moi non plus», Serge Gainsbourg


En 1967, Brigitte Bardot demande à Gainsbourg de lui écrire «la plus belle chanson d’amour qu’il puisse imaginer». En une seule nuit, le magicien écrit «Je t’aime… moi non plus» et crée le scandale. BB est mariée avec Gunter Sachs, un homme d’affaires allemand richissime qui menace alors Serge de poursuites en justice. Cette chanson sera reprise plus tard par Jane Birkin, pas jalouse visiblement !

« Il venait d’avoir 18 ans », Dalida

gettyimages_104410621_jpg_1774_north_626x_white

Ce texte signé Pascal Sevran raconte un événement tragique de la vie de Dalida, durant les années 1970. Après le suicide de son compagnon Luigi Tenco, la chanteuse d’origine égyptienne a vécu une histoire passionnelle avec un jeune étudiant italien, Lucio, alors âgé de 18 ans. Durant leur relation, Dalida a connu une grossesse non désirée et un avortement clandestin qui l’a rendue stérile.

À propos du titre, André Manoukian, le présentateur de l’émission « La vie secrète des chansons », a déclaré au Parisien: «Cette chanson a été un baume qui a transformé la cicatrice en tatouage».

« La vie en rose », Edith Piaf

Nous sommes en 1945, la guerre vient de s’achever et Piaf est au sommet de sa gloire. Elle a traversé l’Occupation avec astuce, ménageant la chèvre et le chou avec suffisamment de malice pour ne pas être inquiétée par les tondeurs de «chiennes». En cheville depuis quelques mois avec le tout jeune Yves Montand, elle file le parfait amour dans la France libérée. C’est là qu’elle décide d’écrire une chanson de son cru. Jusqu’alors, l’ancienne «môme Piaf» chantait les grands succès des autres : pourquoi ne pas s’essayer à l’exercice? Ainsi naît « La Vie en rose ».

« Et maintenant », Gilbert Bécaud

gilbert_becaud-et_maintenant_s_2

En 1961, Gilbert Bécaud rencontre sur le vol Paris-Nice une actrice, Elga Andersen, qui se rend chez son fiancé. Le lendemain, ils rentrent par le même vol, mais elle est décomposée. Son histoire d’amour s’est finie dans la nuit. Bécaud lui propose de prendre un petit déjeuner chez lui, dans sa cabane en bois du Chesnay. À un moment, la jeune femme se serait appuyée au piano en murmurant : « Et maintenant, qu’est-ce que je vais faire ? » La chanson s’est écrite dans la journée !

DÉCOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !