Vous aimez ?

Interview : Anne, la fondatrice de la marque Hacter !

Nous avons rencontré Anne, la fondatrice de la marque Hacter, les chaussures, sacs et accessoires pour homme chouchouuu. Elle nous raconte son parcours, ce qui l'a poussé à entreprendre et dévoile sa vision des choses aujourd'hui.

Entreprendre m’a permis de mieux me connaître encore, de mieux exploiter mes limites et mes talents.

-Qui se cache derrière Hacter ?

Je m’appelle Anne. Je suis une nantaise de tout juste 40 ans, working girl mais aussi wonder mother de trois enfants. J’ai créé la marque Hacter il y a un peu plus d’un an avec mon associé, Sébastien Adam. Sébastien était l’un de mes fournisseurs lorsque j’étais acheteuse. On se connaît depuis plus de 10 ans.

-Quel est votre parcours et d’où venez-vous ?

Après cinq années d’études dans le commerce, j’ai fait mes premiers pas dans la vie active en tant qu’acheteuse/chef de produits pour une chaîne de jouets haut de gamme. Je me suis ensuite tournée vers le terrain en devenant responsable d’un magasin de mode pour enfant.

C’est en août 2005 que je pousse pour la première fois les portes du groupe Eram. Plus précisément, c’est chez Gémo que je vais écrire une grande partie de ma carrière professionnelle. Je vais débuter en tant qu’acheteuse/chef de produit, je deviendrai ensuite responsable Marketing client et enfin directrice de la communication. Après dix années épanouissantes, j’ai eu très envie de créer ma propre marque.

J’aime l’autonomie de l’entrepreneuriat. De plus, je suis constamment amenée à rencontrer de nouvelles personnes d’horizons et de coeurs de métier différents et je me nourris de ces parenthèses humaines.

-Pourquoi avoir créé Hacter ?

J’ai toujours eu le goût du challenge. Après dix ans dans la même entreprise, j’avais besoin d’un souffle nouveau, d’une nouvelle aventure pour me stimuler professionnellement. Je sentais qu’il y avait une place à prendre sur le marché de la mode pour homme, un terrain à exploiter. Avec Sébastien, après avoir bien pensé et mûri notre concept, nous avons lancé la marque avec beaucoup d’entrain.

-Que signifie « Hacter » ?

Hacter fait référence à son homonyme « acteur ». Nous avons choisi ce nom comme clin d’oeil à notre concept éco-responsable et éthique. Nous souhaitons que notre clientèle soit sensible à notre mode de production équitable qui redonne vie aux textiles oubliés et déjà utilisés. En achetant les produits de la marque, ils prennent part à la réduction du gaspillage, des ressources naturelles. De plus, cette écriture anglophone fait écho à notre univers singulier pour les hommes dandys, élégants et modernes.

-Parlez-nous de votre concept original, avec les textiles recyclés !

Passionnés par les pièces ayant du vécu, nous souhaitons proposer des modèles empreints d’une histoire. Convaincus que nous pouvons produire autrement, durablement et respectueusement, c’est sur ces idées que notre concept a vu le jour. Avec notre ligne stylistique unique, nous pensons et désignons des produits bi-matière, où les textiles recyclés côtoient un cuir de vachette neuf.

L’esprit alerte et curieux de nouvelles découvertes, nous chinons des tissus provenant de vêtements collectés, de chutes de production et de déchets industriels. Ces trouvailles inspirent chacune de nos collections, aussi bien pour les chaussures, les accessoires et les bagages.

-Parlez-nous de la fabrication de vos créations !

Nous souhaitons avant tout de la cohérence dans tout le processus de création de nos produits. C’est pourquoi, une fois les modèles imaginés à Nantes, ils sont fabriqués dans des usines familiales au Portugal. Ce choix nous permet d’assurer un dialogue et une collaboration de proximité, ainsi qu’un prix accessible. Seule exception, nos ceintures prennent vie en France. Nous avons dans l’optique d’étendre cette production Made in France à une plus grosse partie de notre maroquinerie.

-Quelle est la philosophie de Hacter ?

Etre une marque de mode eco-friendly qui mixe avec justesse l’élégance, la qualité et l’éco-responsabilité. Les créations Hacter sont le point de rencontre entre le durable et le désirable.

-Pourquoi avez-vous décidé d’entreprendre ?

J’ai toujours eu la fibre entrepreneuriale, le goût du challenge, l’attrait pour le développement de projets nouveaux. C’est l’expérience professionnelle et certainement la maturité qui m’ont donnée envie de plus d’indépendance.

-Qu’est-ce-que vous préférez dans l’entrepreneuriat ?

J’aime l’autonomie de l’entrepreneuriat. De plus, je suis constamment amenée à rencontrer de nouvelles personnes d’horizons et de coeurs de métier différents et je me nourris de ces parenthèses humaines. Globalement, j’aime me nourrir, apprendre sans cesse et augmenter mon expertise. Comme la fabrication et la production des modèles par exemple.

-Demandez-vous souvent conseil à votre entourage ?

Je peux compter sur le soutien sans faille de mon mari, Damien, qui fait également parti de l’équipe Hacter. Il est extrêmement polyvalent et intervient sur la direction artistique globale. Il m’aide aussi bien au niveau de la communication en tant que graphiste que sur le design des nouveaux modèles, en particulier pour les accessoires.

Mais j’aime aussi partager au sein de Réseau Entreprendre, dont je suis lauréate. Ainsi qu’avec des entrepreneurs dans le domaine de la mode ou de la déco. C’est un petit monde, où l’on se croise régulièrement, sur des pop-up stores, sur des salons professionnels. C’est l’occasion d’échanger !

Etre une marque de mode eco-friendly qui mixe avec justesse l’élégance, la qualité et l’éco-responsabilité.

-Qu’est-ce que vous avez appris sur vous depuis que vous êtes entrepreneur ?

Entreprendre m’a permis de mieux me connaître encore, de mieux exploiter mes limites et mes talents.

-Si vous étiez un fromage français, lequel ce serait ?

Le Roquefort ! Parce qu’il est à la fois fort en goût et très crémeux 😉

-Quel métier vouliez-vous faire étant petite ?

Journaliste. Pour aller au fond des choses, et transmettre !

Retrouvez la marque juste ici !