261 partages

Interview : Matthieu et Baptiste, créateurs de la marque Ozed !

Nous avons interviewé Matthieu Delhaye et Baptiste Notter, les fondateurs de la marque Ozed : concepteur français de montures en bois haut de gamme. Ils nous dévoilent leurs débuts, leurs motivations et quelques petites anecdotes ! 

Nous avions justement l’envie de montrer que lorsque l’on est passionné et motivé on peut tout faire !

Qui se cache derrière Ozed ?

Une équipe jeune et dynamique ! Matthieu DELHAYE et moi-même (Baptiste NOTTER) sommes les deux fondateurs mais nous sommes assistés par une équipe super motivée et efficace, Lucas, Sandra, Inès, Arthur et Ophélie. . . Nos bureaux sont aujourd’hui partagés entre mer et montagne, à Biarritz et Lyon.

Quel est votre parcours et d’où venez-vous ?

Nous venons d’univers très différents, Matthieu de l’immobilier mais il a aussi pas mal d’expérience dans des start-up innovantes, et moi du textile lifestyle.

Puis s’en suit une belle rencontre : deux passionnés de sports de glisse, aimant la nature, le bois et les beaux objets. Nous avons donc tout de suite décidé de nous lancer et de créer quelque chose qui nous ressemble malgré un climat pas super favorable en 2012. D’où le nom Ozed. Nous avions justement l’envie de montrer que lorsque l’on est passionné et motivé on peut tout faire !

Pourquoi avoir créé Ozed ?

Pour combler un manque tout simplement. Nous avons créé Ozed car il s’agit typiquement le type de produits que nous recherchions mais qui ne nous étaient pas accessibles. Des produits originaux, différents, dans l’air du temps et du développement durable, et surtout accessibles pour des jeunes à faible pouvoir d’achat.

Nous avons appris que tout est très compliqué, mais que rien n’est impossible!

Parlez-nous de la fabrication de vos produits !

C’est un process complexe, nous travaillons plus de 20 essences de bois provenant du monde entier. Il faut donc d’abord couper les arbres (de forêts d’origine contrôlées FSC bien sur, pas de déforestation !), puis les traiter et les préparer pour un premier gros travail de machines de pré-découpage des formes et enlever le plus de matière possible. A ce stade là, il n’y a plus que du travail manuel : découpage, ponçage, polissage, vernissage, assemblage et tout ce qui se termine par -age. . . (rires)

C’est environ 48h de travail par monture et plus de 130 étapes de fabrication si l’on prend l’ensemble de la chaine.

Nous avons choisi de développer des produits uniques et originaux en travaillant des matériaux nobles. Des objets qui ont une histoire, une vie et du style !

Quelle est la philosophie/ l’esprit de votre marque ?

Ozed est avant tout un état d’esprit qui prend son essence dans le monde de la glisse, dans sa musique, son art et son mode de vie… Pour faire court (car on pourrait en parler des heures), c’est une marque indépendante laissant place à la créativité. Tous les membres de la Ozed Family sont motivés par des valeurs simples et de partage. Nous avons choisi de développer des produits uniques et originaux en travaillant des matériaux nobles. Des objets qui ont une histoire, une vie et du style. Des produits haut de gamme mais sans les rendre exclusifs en terme de prix. Le plaisir finalement est l’élément clé, il faut du plaisir à travailler, à fabriquer, pour que le client est du plaisir à le porter.

Qu’est-ce que vous préférez dans l’entreprenariat ?

La liberté, le pouvoir de mettre en oeuvre des choses qui correspondent à nos valeurs, qui nous tiennent à coeur, de laisser libre court à notre créativité et surtout de pouvoir travailler avec des personnes qui partagent ces valeurs.

Pourquoi entreprenez-vous ?

Pour justement essayer de partager ces valeurs avec le plus grand monde possible. . .

Demandez-vous souvent conseil à votre entourage ?

Evidemment, qui peut se passer des amis et des avis ?

Puis s’en suit une belle rencontre : deux passionnés de sports de glisse, aimant la nature, le bois et les beaux objets.

Qu’est-ce que vous avez appris sur vous depuis que vous êtes entrepreneur ?

Que tout est très compliqué, mais que rien n’est impossible !

Si vous étiez un fromage français, lequel serait-il ?

Un comté bien affiné… Car le projet est né là-bas !

Quelles sont les 3 coins/adresses que vous recommandez en France ?

Très très difficile… mais en gros le Nord pour la qualité de son terroir, la région lyonnaise où nous avons la grosse partie de nos bureau, une ville dynamique mais proche de la montagne et la nature, et le Sud-Ouest, où nous avons également des bureaux (Biarritz) ! Nous sommes entre mer et montagne !

C’est environ 48h de travail par monture et plus de 130 étapes de fabrication si l’on prend l’ensemble de la chaine.

Que vouliez-vous faire étant petit ?

Révolutionner le monde. . . C’est dommage de grandir. . .

Merci pour vos confidences, bravo pour votre joli parcours et longue vie à OZED !

DÉCOUVREZ LES PRODUITS OZED!