Vous aimez ?

La gloire du commandant Cousteau

Surnommé le "commandant Cousteau", ou encore le "Pacha", l'explorateur français mort en 1997 fait parler de lui plus que jamais. Phénomène d'icône post-mortem inédit et égérie hipster totalement inattendue, Jacques-Yves Cousteau ne cesse de surprendre.

La star des océans

cousteau_volant

Le commandant a marqué pour toujours notre planète et ses océans. Lorsque Cousteau et ses équipages s’embarquent en 1950 sur la Calypso pour explorer le monde, on ne connaît pas encore les effets des polluants, de la surexploitation des ressources des océans et de la dégradation mécanique des zones côtières. Les aventures de la Calypso mises en film, attirent l’attention du public sur le désastre écologique dû à la négligence humaine. Cousteau, par sa vie et son oeuvre, fut un acteur majeur dans cette prise de conscience. Il a légué à The Cousteau Society et à l’Equipe Cousteau la mission de continuer.

Un personnage contesté de son vivant

De nombreuses controverses subsistent cependant, et ce malgré la notoriété de Cousteau :  son rôle durant la seconde guerre mondiale a été plus ou moins net, certains le soupçonnant d’affinités dangereuses avec son frère, Pierre-Antoine Cousteau, collaborationniste notoire.

Mais ces histoires sont aujourd’hui reléguées au placard, le commandant étant devenu une marque à lui tout seul !

Le sens de la mode

Fasciné par la culture américaine et le monde de la publicité, Cousteau a vite parié sur la communication, la mise en scène, l’iconographie. Chemises en jean et manteaux croisés dessinés par Pierre Cardin –Cousteau était un hispter avant l’heure ! Son bonnet rouge est lui aussi devenu culte : on l’a vu apparaître partout.

 

Pour tout savoir sur la vie du commandant, on vous conseille de filer voir L’Odyssée, réalisé par Jérôme Salle, en salles depuis le 12 octobre !