Vous aimez ?

L’édito d’avril : Passion d’avril

Et puis voilà. Tu te réveilles un jour et tu ranges ton manteau d’hiver bouloché par les coups froids, les coups foireux, les coups francs d’un hiver un peu capricieux. Les tempêtes de ses jours tout riquiquis et gris sont derrière toi… dehors, il fait maintenant tout jaune et bleu. J’y vais, j’y vais pas, sans mon manteau, comme ça ? Et tu enfiles ta veste de mi-saison.
Bordel, c’est bon !
Ces nouveaux élans d’enthousiasme et cette petite musique de Printemps, tout le monde les trimballent avec soi. Même les serveurs aigris ou celle qui fait la gueule à la boulangerie. Et avec ceci ? Donnez-moi des salades composées, des fraisiers, des tartes au citron ! J’m’en fous ce soir je ferai attention.
Bordel, c’est bon !
Faire attention ? Pardon ? Quand ta meute de copains se retrouve sur les quais de Seine, de Loire, de Saône, pour boire une bonne bière fraîche, cet or mousseux. Faire attention, pardon ? Quand il est l’heure avec les pétasses en terrasse d’ouvrir la cérémonie du premier verre de rosé et de te jeter sur une planche mixte car, bon, tu ne vas pas vraiment diner. Faire attention ? Bof, en fait, tu laisses béton.
Bordel, c’est bon !
C’est le retour des intérieurs matissiens et des soirs chaleureux. Avril, le mois où les fenêtres autrefois fermées accueillent les rumeurs de l’extérieur, des rires de fin de journée et des dîners qui s’éternisent des voisins.
Bordel, c’est bon !
Et bientôt le retour du melon.
Philippine Sander, Directrice Média
Avril 2017