Vous aimez ?

Les 10 mots les plus moches du français

Ceux qui heurtent nos oreilles et nos sens, ces mots dont on purgerait le dico avec bonheur : on s'est amusé à vous faire un florilège des vilains petits canards de la langue française : 

Bidet 

Élément improbable à la sonorité ridicule qu’on trouve encore dans certaines salles de bains, son étymologie n’est pas en reste. L’idée repose sur une analogie avec un petit cheval trapu : on « monte » un bidet, appareil sanitaire dont la cuvette sert aux ablutions intimes, de la même façon que l’on « monte » un poney. Bien heureusement, sa disparition progressive va de pair avec l’utilisation moins fréquente du mot.

Le bidet, cheval trapu.
Le bidet, cheval trapu.

Burnes

Inutile de vous expliquer, on s’attachera seulement à marquer les sonorités en « u » et en « r » pour un résultat assez peu glamour.

giphy (20)

Concubinage

Rappelons qu’une concubine était une femme vivant quasi maritalement avec un homme de statut plus élevé possédant déjà une épouse officielle. L’homme pouvait posséder une ou plusieurs concubines, qu’on peut aussi appeler des poules. Donc, quand votre vieille tante vous demande si vous vivez en concubinage, en appuyant bien sur chaque syllabe, expliquez-lui que non, vous n’êtes pas un parasite entretenu et adultère de surcroît !

76843249_o
Les concubines royales

Concupiscence

« Con » + « cul » + « pisse ». Ce mot est abject, définitivement.

giphy (21)

Croupion

Ce n’est déjà pas très raffiné de parler de la croupe d’une femme, alors on évitera son homologue croupion, qui sonne comme la fin de la dignité humaine.

giphy-7

Croûte

Tout est moche avec ce mot-là, son sens, sa prononciation, les expressions qui l’accompagnent du style « gagner sa croûte », « casser la croûte », « croûtard », ou pire, les croûtes de lait, c’est-à-dire les plaques séborrhéiques qui couvrent souvent la tête des enfants pendant la période d’allaitement. Si après ça vous avez toujours envie d’aller casser la croûte . . .

200 (14)

Harpie

C’est à la fois un monstre, un vautour, une femme criarde, et c’est un mot qui fait peur. On lui préférera « hystérique » ou « poissonnière », nettement plus imagé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ragoûtant

Le pire avec celui-ci, c’est qu’il signifie appétissant. Mais comme le mot est lui-même dégoûtant, on a rarement envie de dire « Huuumm, ce plat me semble bien ragoûtant » : comme si une colonie de cafards s’y était installée.

oreilles

Slip

À la fois tue l’amour et ridicule à prononcer, il est vital de le bannir du vocabulaire. Les Canadiens l’appellent « bobette », c’est quand même plus mignon.

plaque-metal-20x15cm

Téter

La tétée, le téton, tout dans cette famille est épouvantable. Et ça donne l’air idiot quand on prononce ce mot (essayez devant votre miroir, vous verrez). Mais il faut croire que sa laideur est universelle : « suck » chez les Anglais, « poppare » chez les Italiens …

Ceci n’est bien-sûr qu’une petite sélection, n’hésitez pas à partager avec nous les mots qui mettent à mal vos nerfs et vos oreilles !

DECOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !