Vous aimez ?

10 surnoms de villes françaises expliqués

"Paname", "la cité du lion", "la belle endormie"... Nos villes françaises ont bien souvent de jolis surnoms ! S'ils ont facilement intégré notre patrimoine linguistique, peu de Frenchies connaissent les origines de ces pseudonymes bien sympathiques. Voici nos 10 préférés !

1. « Paname » – Paris

paris

Deux versions ressortent pour notre capitale ! Soit le nom est associé au fameux scandale du Panama, avec lequel la bourse de Paris était intimement lié. Soit notre version préférée, celle assimilée à la mode parisienne ! Au début du 20e siècle, les habitants de la capitale avaient adopté comme couvre-chef le « panama ». Ce chapeau avait été mis à la mode par les ouvriers creusant dans le canal. Du coup, « Paname » représentait la « ville des élégants » avant de devenir suite au scandale boursier, celle des illusions et des désillusions.

2. « La belle endormie » – Bordeaux

burgundy-426424_960_720

Deuxième ville française a abriter le plus de monuments classés, Bordeaux hérite son surnom de la grande quiétude inspirée par son centre ville historique. Du calme et beaucoup de beauté pour la ville de Gironde.

3. « La capitale des Gaules » – Lyon

lyon-1031830_960_720

Un simple rappel historique ici : « Lugdunum » était simplement la capitale de France pendant l’Empire Romain ! Elle a donc gardé ce joli nom remplit d’Histoire. Lyon possède aussi les surnoms de « ville lumière » (tout comme Paris et Bordeaux), « capitale de la gastronomie » ou encore « la ville aux deux collines ».

4. « La cité phocéenne » – Marseille

marseille-641551_960_720

Restons dans l’histoire avec ici une origine encore plus lointaine. En -600 avant Jésus Christ, des colons grecs venus de Phocée se sont installés et ont construit le Port. En France, on aime notre Histoire !

5. « La Porte du Midi » – Valence

Valence-600x450

L’appellation est ici géographique ! Nombreux sont ceux qui considèrent la cité drômoise comme le début du Sud. Un petit proverbe dit d’ailleurs que « c’est à Valence que le Midi commence ! » ©Crédits photo (creative commons) : Jacques FORÊT

6. « La cité du Lion » – Belfort

lion-494344_960_720

La ville tire sa référence d’une gigantesque sculpture de Bartholdi. Véritable symbole de la résistance contre l’invasion Prussienne de 1870, le lion veille sur cette ville charmante du Nord-Est.

7. « La Ville Rose » – Toulouse

toulouse-527355_960_720

Référence architecturale pour la cité occitane. Elle tient son nom des briques en terre cuite rosées qui sont la composante principale des bâtiments de la vieille ville. Pour le plaisir des yeux !

8. « La cité des Papes » – Avignon

bridge-of-avignon-862948_960_720

Nouveau clin d’oeil historique pour la « ville au pont ». La papauté y siégeait dans le palais des papes entre 1309 et 1423. C’est sous la direction du pape Clément V que Avignon a remplacé Rome comme résidence pontificale. Le surnom est resté pour cette ville très fière de son héritage.

9. « La ville blanche » – La Rochelle

port-77193_960_720

La ville de La Rochelle doit son surnom de « ville blanche » à nos amis anglo-saxons. Les falaises de calcaires proches de la ville sont tout simplement blanches, et les navires anglais la qualifiaient donc de « White City ».

10. « La cité corsaire » – Saint-Malo

saint-malo-1018171_960_720

Au 17e siècle, la ville de Saint-Malo était tenue par des corsaires. Ils faisaient fortune en s’attaquant aux navires hollandais et espagnols ou en leur demandant des droits de passage. Le nom est resté et il faut admettre que c’est plutôt classe !

Vous avez appris quelque chose sur votre ville ? Dans tous les cas, continuez vos recherches !

107539_824709107412_118807107365_62272153829_462175

 

DECOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !