15,5K partages

Le palmarès des villes françaises où il fait bon-vivre

Paris et le désert français ? Un constat aujourd'hui obsolète. Le classement des villes françaises où il fait bon vivre et travailler ne cesse d'évoluer, et offre de très belles surprises. Angers se hisse en tête du classement de la meilleure qualité de vie, mais Nantes s'installe de son côté comme la ville idéale de l'emploi. Chaque année, plus de 200.000 personnes quittent l'Ile-de-France pour la province, sans pour autant renoncer à toute vie urbaine. 

Clermont-Ferrand, la surprise du Sud-Est

D’après le classement 2017 de l’Express, c’est la ville d’Auvergne qui arriverait en tête du palmarès pour sa qualité de vie, bien devant Lyon mais aussi Aix, Marseille, Annecy, Cannes, Nice ou Avignon. Que s’est-il donc passé à Clermont-Ferrand ? Rien de plus qu’une délinquance faible, une conjecture immobilière favorable, un air sain, une offre culturelle et universitaire variée et nous y sommes : CF la nouvelle SF ? CF, c’est encore mieux parce qu’il y a des volcans. Et ouais, un truc que San Francisco n’aura jamais, elle !

Lyon, palme du dynamisme de l’emploi

Avec 100 000 postes créés en dix ans et quelques 900 000 emplois au total en 2014, Lyon est une ville qui bouge ! Son taux de création d’entreprises est aussi extrêmement élevé, la plaçant à la 1ère marche du podium de la ville où travailler dans le Sud Est. Big Up Lyon, le nouvel eldorado anti-chômage ! Parisiens, fuyez votre ville, pauvre fous.

Limoges, Albi, Pau : trio gagnant

Les villes à taille humaine sont dorénavant plus plébiscitées que leurs grandes soeurs, Bordeaux et Toulouse. Le vainqueur, Limoges, bénéficie d’un air peu pollué et d’une solide sécurité (5e en France). Sans oublier ce petit goût de terroir qui semble tant plaire aux Français : à Limoges, la cuisine cest gourmannnd !

 Angers, étoile montante à l’ouest

Angers a visiblement tout bon. Son secret ? Cumuler les atouts d’une grande agglomération sans en emprunter les défauts. Une délinquance plus faible qu’à Nantes, à Rennes ou à Tours; des bacheliers et étudiants plus nombreux qu’ailleurs. En dix ans, Angers a ainsi gagné plus de 8000 nouveaux étudiants, sans faire flamber le loyer des studios dans le centre-ville. On conseille à Paris de prendre un peu l’exemple, parce que ce n’est pas avec des chambres de bonne de 9m2 louées 800€ par mois que la capitale risque de remonter dans le palmarès.

Dijon, nouvelle capitale du « bon-vivre »

Une autre surprise de taille : quand Lille se retrouve 12ème du classement pour sa qualité de vie, c’est la capitale bourguignonne qui s’impose, devant Nancy, Strasbourg et … Boulogne-sur-mer. Dijon dispose des atouts commerciaux, culturels, médicaux et universitaires d’une grande capitale régionale. Et, en même temps, elle affiche des statistiques de délinquance dignes d’une sous-préfecture, des prix de l’immobilier qui feront de vous le roi du pétrole. Et en plus, c’est même pas moche. Un combinaison gagnante.

Elle est pas belle, la France, ce pays où il fait bon-vivre ?

DÉCOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !