60 partages

Le Frenchy qui vous apprend (vraiment) d’autres langues

On a rencontré Martin, le fondateur de telemartin.tv, le site qui nous apprend les langues de manière super ludique en mettant "l'accent sur les langues". Son outil de prédilection ? La vidéo ! "10 expression typiques andalouses" , "10 proverbes anglais pour briller en société"... Quel épisode allez-vous mater ? 

L’idée de telemartin.tv est d’apprendre les mots ou expressions qu’on utilise réellement dans la vie de tous les jours.

Qui se cache derrière telemartin.tv ?

C’est une bonne question ! Derrière telemartin.tv se cache 1 mètre 90 avide d’aventure, de rencontres et de voyage habité par une intuition. Oui je suis habité ! Cette intuition est celle que nous pouvons apprendre les langues d’une manière très fun et que sans aucun doute la meilleure façon d’apprendre est d’aller au contact. Je suis passionné de photographie depuis avant même d’être né. J’aime les belles images, je touche un peu en vidéo. Les langues étrangères m’intéressent beaucoup aussi. Ce projet est un peu la (photo)synthèse de tout ça.

Comment as-tu eu l’idée de lancer ce concept ?

Au départ telemartin.tv s’appelait « Tour du monde des langues ». L’idée m’est venue alors que j’étais en train de siroter un maté en Uruguay, à Montevideo, sur la rambla. Il était 18h17. A force d’entendre et d’apprendre cet accent espagnol si différent de l’Espagne (et qui me suit toujours) qu’on utilise sur la rive Nord du Rio de la Plata je réalisais à quel point les accents m’amusaient et m’intéressaient. Que ça soit dans un taxi brousse en Afrique, un avion à 9 places en Bolivie, un bus en Europe ou n’importe où c’est un sujet récurrent. La langue espagnole pour cela est fantastique. Puisqu’entre toute l’Amérique du Sud et l’Espagne il y de quoi faire. Mets un andalou dans un bus avec un mexicain, tu es sûr de bien t’amuser. Les expressions utilisées d’un pays à l’autre reflètent bien entendu la richesse de chaque pays, ses habitudes mais aussi la façon de penser des gens. Et c’est vraiment cela qui m’a amusé au départ. C’est avant tout un projet humain.

Le Frenchy typique manque un peu de confiance pour se lancer et parler une langue qui n’est pas la sienne je crois.

Parle-nous de ton service, comment ça fonctionne ?

C’est assez simple à comprendre. Je réalise des vidéos qui permettent d’apprendre ou en tout cas de s’intéresser aux langues étrangères. Il s’agit pour l’instant d’éveiller la curiosité et de « réveiller sa passion pour les langues ». Il y a du contenu gratuit qui est la porte d’entrée du projet et c’est surtout cela que je souhaite développer dans la mesure du possible. Il y aura une partie payante à terme pour ceux qui souhaitent aller plus loin. L’idée de telemartin.tv est d’apprendre les mots ou expressions qu’on utilise réellement dans la vie de tous les jours.

Si tu te balades sur le net ou si tu vas chez Gibert tu vas trouver des milliers de méthodes mais je te promets que si tu te pointes à Londres et que tu dis « My tailor is Rich » avec un grand sourire ça ne va pas vraiment le faire et surtout ça ne sera pas pratique. Mon idée est de proposer un apprentissage pratique, concret, et réel. C’est en ça que telemartin.tv est un peu révolutionnaire. Exit le langage soutenu et les formules que tu n’utiliseras que 4 fois dans ta vie !

Les Français sont-ils aussi mauvais qu’on le dit en langue ?

Pas du tout. Je crois que les Français sont potentiellement justement excellents pour les langues étrangères. Nous avons la chance de parler une langue romaine et c’est quand même assez fastoche de s’y retrouver en espagnol et en italien et roumain donc ! Les Français ne font pas l’effort je crois et la raison pour laquelle nous ne faisons pas l’effort est assez mystérieuse. J’entends souvent effectivement des Français rentrer dans une boutique en Espagne et dire « Bonjour ! » Le Frenchy typique manque un peu de confiance pour se lancer et parler une langue qui n’est pas la sienne je crois. Il est pourtant potentiellement très doué et plein de talent. C’est juste que notre société ne nous a pas encouragé. En tout cas, nous avons effectivement mauvaise réputation… mais un bon accent frenchy il paraît que ça peut faire son petit effet.

Nous pouvons apprendre les langues d’une manière très fun et que sans aucun doute la meilleure façon d’apprendre est d’aller au contact

Quelle est la place du voyage dans ta vie ?

Elle est bien entendu primordiale. J’ai cependant appris à voyager en bas de chez moi suite à une cascade ratée en vélo qui m’a immobilisé quelques mois. Le voyage rime souvent avec avion, bateau, soleil, et loin. C’est vrai mais je crois que c’est important de réaliser là où nous vivons aussi et d’avoir la même attitude curieuse avec les gens qui nous entourent que les personnes que nous pourrions croiser sur une île à l’autre bout du monde. Le voyage à outrance et la consommation de voyage type « J’ai fait l’Inde » ou « Tu as fais la Mongolie ? » ce n’est pas du mon truc. Dans mon projet le voyage a une place très importante mais je ne « ferais » jamais un pays. Au mieux c’est le pays qui me fera.

Un pays t’aurait particulièrement marqué par son accueil ?

C’est peut-être parce que j’y ai vécu et ai participé à la création d’un guide de voyage, (du coup je connais par coeur) mais l’Uruguay est un pays méconnu qui m’a beaucoup marqué. Il n’est pas envahi de touristes surtout quand tu t’aventures dans « l’Interior », c’est peut-être la raison. Je recommande à tous les Frenchies d’y faire un tour. La plupart des voyageurs passent de l’Argentine au Brésil et vice versa sans presque s’y arrêter. C’est dommage car la viande est la meilleure du monde, le maté est mieux préparé qu’en Argentine, l’accueil est plus sympa, le service est aussi souvent au rendez-vous. C’est une expérience extrêmement authentique. Idéal si tu veux te sentir un explorateur qui arrive en terre inconnue. Autre chose étonnante : plein de noms de boutiques sont en français. Hallucinant. Te pointer dans un endroit inconnu ou presque et voir que tout s’appelle « Trouville » par exemple dans un quartier, est surprenant. La France est encore vraiment un modèle, un rêve… et en tant que Frenchy tu sera plus que bien accueilli.

Avec les années, je me rends compte que trouver une idée n’est d’ailleurs pas forcément le plus important mais c’est surtout en choisir une parmi toutes, s’y tenir, y croire, la défendre et donc tenir un cap avec fermeté

Une anecdote rigolote sur comment sont perçus les Français à l’étranger ?

Bien entendu les clichés sur les Français sont très présents à l’étranger. J’allais te dire que plus tu vas loin, plus ces clichés sont intenses mais ce n’est pas vrai. Les clichés sont présents même en Espagne alors que tu passes à peine la frontière. C’est complètement dingue ! En tout cas en Espagne, assez souvent les Espagnols me disent qu’ils pensent que nous ne les aimons pas. Je crois que c’est à cause d’une vielle histoire de fraises à la frontière… C’est un peu le cas de tous les pays. Nous avons la « réput » d’un peu se croire supérieurs. Alors que nous sommes juste très sympas je dirais.

Que préfères-tu dans l’entreprenariat ?

Je ne me considère pas vraiment entrepreneur ou pas encore. Je suis plutôt entre « PRE » et « NEUR » …oui…entre les deux. Je suis simplement une intuition qui est en moi et qui est très forte. Mais c’est déjà un peut-être une entreprise après tout, tu as raison. Ce qui est le plus excitant c’est quand se réalise ou se matérialise quelque chose qui à un moment n’a été qu’une idée dans ta tête. Avec les années, je me rends compte que trouver une idée n’est d’ailleurs pas forcément le plus important mais c’est surtout en choisir une parmi toutes, s’y tenir, y croire, la défendre et donc tenir un cap avec fermeté. Bien entendu il y a quelques vents contraires mais il faut être assez têtu. C’est mon cas je suis fidèle à mes idées.

Que voulais-tu faire quand tu étais petit ?

Je ne faisais pas encore 1m90 en classe de CM2 mais notre instit nous a tous posé la question. J’ai répondu « Director », elle a compris un truc comme chef ou PDG mais je voulais « juste » devenir réalisateur de ciné. Les « Directed by » dans les génériques de film me fascinaient.

3 coins/adresses que tu recommanderais en France ?

Sans hésiter je pense au Chaos de Montpellier le Vieux sur le Causse Noir, aux étangs de la Brenne et à la région viticole du Beaujolais. Du calcaire, de l’eau et du vin.

Retrouvez telemartin.tv : 

sur Facebook, sur Youtube ou sur son site !