254 partages

Une carte gastronomique de la France qui date de 1809 !

La richesse et la diversité de notre terroir ne sont plus à démontrer ! Une carte gastronomique de la France, datant de 1809, retrace les origines des produits emblématiques de notre gastronomie frenchy, et les différentes habitudes culinaires dans nos régions !

Un catalogue qui donne faim

Quand l’heure du dej’ approche, que vous entamez votre sandwich un peu ramolli, ou le plat préparé que vous venez de vous faire livrer au boulot, vous arrive-t-il de penser à la bonne vieille tambouille de votre mamie ?
Les produits du terroir français ont beau avoir beaucoup évolué ces dernières décennies, ils n’en restent pas moins ancrés dans leur région d’origine. C’est peut-être ce que Jean-François Tourcaty, auteur né en 1763, souhaitait montrer aux générations futures en répertoriant sur une carte de France tous les mets et petites habitudes culinaires des Français, région par région.

 

Toujours au goût du jour !

Bien qu’on ne pêche plus les poissons qui nagent dans la Seine parisienne pour les manger depuis un bail (au risque d’attraper une maladie encore inconnue) et que la chasse à Cour tend à disparaître, on remarque que la carte dressée par M.Tourcaty en 1809 vise toujours juste.

Selon le collectionneur qui en est le propriétaire actuel, la carte est «moins une leçon de géographie qu’un testament pour la profondeur et la variété de la nourriture et des vins français». En lieu et place du clocher d’Amiens, on retrouve donc un pâté de canard, à Dijon un pot de moutarde, une terrine de perdrix rouges à Nérac, des élevages bovins dans le Limousin et de somptueux frometons dans la région de Brie. 

 

Conservée à la Cornell University Library dans l’Etat de New York, cette carte a été dressée à partir d’articles sur la gastronomie parus en 1807 dans Le Journal des gourmands et des Belles, également connu sous le nom de l’Epicurien français. Preuve qu’il y a 200 ans de cela, on savait déjà apprécier la qualité de notre popote et reconnaître sa valeur !

DÉCOUVREZ ENCORE PLUS D’ACTU FRENCHY !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la répartition des mets, plats et habitudes culinaires française est toujours valable, 200 ans plus tard.
La carte de M. Tourcaty, publiée en 1809 dans un ouvrage intitulé Cours gastronomique, a été réalisée à partir d’articles parus dans Le Journal des gourmands et des Belles , aussi connu sous le nom de l’Epicurien français. Il y a deux siècles, on savait donc déjà apprécier la bonne bouffe et le reconnaître.
Sur la carte, on trouve donc des élevages de bovins dans le Limousin, une terrine de foies de canard à Toulouse, du fromage de cochon à Troyes, un pot de moutarde à Dijon, de délicieux frometons dans la région de Brie … Il est précisé que la carte constitue «moins une leçon de géographie qu’un testament pour la profondeur et la variété de la nourriture et des vins français». C’est donc plus un bel hommage,